4ème édition de la Journée de la Truffe à Soyans le 11 février 2018

Saveurs et bonne humeur, au menu et en musique

Cette année encore, les visiteurs sont venus nombreux, en famille. Sur la place de la mairie de Soyans et alentour, on pouvait observer ce dimanche des amateurs de tous âges, du jeune enfant à la personne… d’âge respectable, se côtoyant ou se croisant avec bienveillance ; des amateurs de truffe, bien sûr, mais pas seulement. Car, pour qui laissait traîner son oreille comme nous l’avons fait, la motivation n’était pas seulement gustative du côté des visiteurs, qui se déclaraient aussi sensibles au caractère chaleureux, convivial, de cette manifestation se déroulant pour la quatrième année consécutive dans le cadre du petit village accueillant qu’est Soyans.

Même son de cloche du côté des producteurs présents sur le marché  – des producteurs locaux, de truffes ou produits dérivés de la truffe mais aussi de volailles, de bière, de vin, de végétaux, de chocolat, de produits bio… : le contexte villageois leur plaît ; il n’y a pas que le buisiness, l’âme d’un lieu, ça compte aussi.

C’est d’ailleurs la même motivation du « lien local » qui fédère Mme Moulin-Deauvilliers, maire de Soyans, et les organisateurs de cette Journée : une quarantaine de bénévoles répartis entre deux associations, Les 4 saisons du Pays de la Forêt de Saoû et le Comité des fêtes de Soyans, dont le nom résume bien la philosophie : Soyans z’ensemble. L’action des agents municipaux et des deux associations qui travaillent main dans la main pour cette Journée était coordonnée par un Président très attentif au moindre détail, Jean-Pierre Moreira, fort de l’expérience des trois années précédentes, de même que ses troupes.

Profiter ensemble du plaisir du palais et des oreilles

La journée s’est donc déroulée avec fluidité, sans la moindre anicroche ou la moindre fausse note. Et puisque nous avons mis un pied dans le champ musical, restons-y pour saluer l’apport du duo Jour de Fête, qui – lui à la guitare, elle à l’accordéon – a contribué à faire oublier la froidure hivernale. Présent dès le matin sur le parvis de la mairie, le duo a tout de suite installé une ambiance festive avant de « chauffer » la salle des fêtes où se sont succédés les deux cents demandeurs du repas préparé et servi par les bénévoles, dont le plat principal était… une omelette aux truffes. Comment résister  à l’élan communicatif de Jour de Fête ? Toute la salle a repris en choeur avec lui « padame, padame, padame » et autres « tubes » indémodables.

D’autres repas à base de truffe étaient proposés dans les restaurants-partenaires : La ferme du Merlet à Soyans, La Fontaine minérale à Pont-de-Barret, L’oiseau sur sa branche à Saoû.

Ceux qui préféraient déjeuner sur le pouce ont trouvé de quoi satisfaire leur envie tout en restant dans la note truffière avec les toasts d’apéritif et les galettes au beurre de truffe servis à l’extérieur. On a goûté et on vous le dit : c’était bon ! L’amateur pouvait compléter son repas avec une crêpe sucrée et accompagner le tout d’un verre de vin, chaud ou non, servi à la buvette avec d’autres boissons, notamment du jus de pomme chaud.

La truffe s’est aussi déclinée en mode sucré : comme les années précédentes, Monsieur Paul Keruel, chocolatier à Aouste, a pris place dans la salle des fêtes où il proposait aux enfants (voire aux plus grands) de les initier à l’art de rouler les truffes.

Tout savoir (ou presque) sur la truffe

En amont et en aval du temps fort qu’est le repas de midi, le visiteur avait de quoi faire ; par exemple, une promenade à dos de poney, proposée le matin par le Haras de Saumelongue, de Puy-Saint-Martin.

Il pouvait également assister à l’une des démonstrations de cavage – cet art de savoir creuser la terre au bon endroit pour trouver des truffes, qui repose sur la complicité entre l’animal et son maître. Juste après avoir donné le matin une conférence sur l’éducation canine, Madame Blaye s’est livrée avec son chien à une démonstration sur un terrain voisin. Il était prévu une autre démonstration en début d’après-midi avec Monsieur Pelurson, malheureusement empêché. La relève a donc été prise au pied levé par deux caveurs locaux et là, surprise ! car les chiens ne sont pas seulement allés chercher les truffes (préalablement enterrées juste avant, en vue de la démonstration) dans l’espace délimité mais… sous les tilleuls du jardin voisin.

Déterrer des truffes, c’est bien. On peut les vendre, c’est bien. Mais on peut aussi les cuisiner à la maison, qu’on les ait trouvées ou achetées. Or, beaucoup de personnes hésitent à le faire, par crainte de saboter ce produit d’exception qu’on serait pourtant prêt à s’offrir pour les Grandes Occasions. La Journée de la Truffe a offert cette année aux hésitants l’occasion de franchir le pas, à l’écoute de M. Patrick Plasse, restaurateur à Upie. Celui-ci est venu dans l’après-midi donner une conférence sur l’art de cuisiner la truffe, conférence donnée dans la salle de la mairie de Soyans, et largement suivie.

C’est déjà fini ?

À la suite de cette conférence, le tirage de la tombola est venu clôre le programme d’animations de la Journée. Les dix prix avaient été offerts par les producteurs présents mais aussi par d’autres acteurs locaux : en plus des paniers copieusement garnis, les lots comportaient un baptême en ULM, un stage équestre, ou encore une coupe de cheveux à domicile…

La fin de la remise des lots a donné le coup d’envoi à des ballets bien rôdés : celui des exposants qui remballaient et chargeaient, celui des techniciens qui démontaient les installations, celui des animateurs qui rangaient et nettoyaient, celui des voitures et des camionnettes qui se croisaient.

Si les visages accusaient parfois la fatigue, on y voyait aussi des sourires. Car le but poursuivi avait été atteint, celui de faire de cette journée un heureux moment de rencontre et de partage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s